Univers et Matière conjecturés comme un Réseau Tridimensionnel avec des Singularités Topologiques

List Price: $25.00

Add to Cart
About the author:
Gérard Gremaud reçoit son diplôme d'ingénieur-physicien en 1974 et son doctorat en physique en 1981 à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). A partir de là, il devient responsable de recherche à l'EPFL. En 2005, il obtient le titre de professeur EPFL. En 2011, il reçoit la Médaille Zener. Depuis 2012, il est professeur honoraire de l'EPFL.
Domaines de recherche : dynamique des dislocation, transitions de phase structurales, propriétés mécaniques et tribologiques à l'échelle du nanomètre, propriétés mécaniques des milieux granulaires vibrés, spectroscopie mécanique.

Univers et Matière conjecturés comme un Réseau Tridimensionnel avec des Singularités Topologiques
 

Authored by Prof Gérard Gremaud
Edition: 1

Un des problèmes fondamentaux de la physique moderne est la recherche d'une Théorie du Tout capable d'expliquer la nature de l'espace-temps, ce qu'est la matière et comment celle-ci interagit. Il existe déjà diverses théories candidates (Grand Unified Theory, Quantum Gravity, Supersymmetry, String and Superstring Theories, M-Theory). Cependant, aucune d'entre elles n'est capable actuellement d'expliquer en même temps l'électromagnétisme, la relativité, la gravitation, la physique quantique et les particules élémentaires observées.


En développant une théorie complète de la déformation des réseaux solides en coordonnées d'Euler, on constate que celle-ci peut être utilisée pour décrire l'évolution spatio-temporelle de l'Univers, en lieu et place de la relativité générale. De la sorte, il est suggéré que l'Univers pourrait être un réseau tridimensionnel, élastique et massif, décrit dans l'espace absolu par des coordonnées d'Euler, et que les composants fondamentaux de la Matière Ordinaire pourraient consister en des singularités topologiques de ce réseau, à savoir diverses boucles de dislocation, de désinclinaison et de dispiration. On trouve alors que, pour un réseau isotrope obéissant à la loi de Newton, avec des propriétés élastiques très spécifiques, les comportements de ce réseau et de ses défauts topologiques obéissent à « toute » la physique connue. En effet, cette théorie contient intrinsèquement et permet de déduire directement les théories de l'électromagnétisme, de la relativité restreinte, de la relativité générale, de la gravitation et de la physique quantique. Elle permet aussi de résoudre des questions de longue date de la cosmologie moderne, comme l'expansion de l'univers, le big-bang et l'énergie noire. Mais il y apparaît surtout une toute nouvelle charge scalaire, la charge de courbure, qui n'a pas d'analogue dans les théories modernes de la physique, qui fait apparaître une très faible déviation au principe d'équivalence d'Einstein entre masse gravifique et masse d'inertie, et qui permet d'expliquer très simplement la faible asymétrie existant entre matière et antimatière, la force d'interaction faible, la formation des galaxies, la disparition de l'antimatière de l'univers, la formation de gigantesques trous noirs au cœur des galaxies ainsi que la fameuse matière sombre. De plus, en étudiant des réseaux avec des symétries axiales, on peut identifier une structure de réseau dont les défauts topologiques en boucles coïncident parfaitement avec la zoologie complexe et le comportement des particules élémentaires, et qui permet d'expliquer physiquement et assez simplement la nature asymptotique de la force d'interaction forte.


Publication Date:
2016-07-21
ISBN/EAN13:
2839919400 / 9782839919401
Page Count:
664
Binding Type:
US Trade Paper
Trim Size:
6" x 9"
Language:
French
Color:
Black and White
Related Categories:
Science / Physics / General




Site Help Order Help Policies Contact